Comment partagez-vous votre PASSION ?

Echanges divers entre Funkateers autour de la musique ! (Besoin d'un avis, de conseils si vous connaissez pas : c'est ici aussi)
Avatar du membre
Eskotrack
45 Tours
Messages : 52
Enregistré le : 05/08/10 10:16
Localisation : Paris Suburbs

Comment partagez-vous votre PASSION ?

Messagepar Eskotrack » 25/11/10 11:22

Salut les funkhomers !

Une question me taraude l'esprit, depuis un petit momment je partage mon funk et autres souldingueries sur un site en procurant des liens you tube, bien souvent ceux sont des disques dont je viens de recemment faire l'achat et dont je suis tout fier de faire découvrir. Auparavant je m'etai même fait une petit chaine youtube mais j'ai arrete depuis.
Depuis peu j'apprend que l'on peut intercepter le flux mp3 de n'importe quelle source you tube ou daily motion. Alors même si je sais que ça reste que du mp3 et que les pirateurs n'ont pas l'objet, il ne lache pas une thune pendant que moi je donne du temps et de l'argent. Bref autant d'animer une tite communauté de temps a autres en partageant ça m'enchantai autant cette nouvelle me fait froid dans le dos.
Par contre pour les potos je fourni des compils sans broncher ça me parait normal lol

Pour le coup je suis curieux de savoir si vous partagez vos disques et comment ?

Avatar du membre
Doumba Funk
Boutique de Disques
Messages : 3505
Enregistré le : 05/01/06 00:03
Localisation : Lost in the Pacific Ocean

Messagepar Doumba Funk » 26/11/10 02:13

Le disque c'est matériel non ?
La musique c'est immatériel, non ?

Partager le musique et les disques sont donc peut-être deux choses différentes ?

Moi, je n'aime pas prêter des choses matérielles auxquelles je suis attachées - je sais, c'est minable comme attitude, j'essaye de me soigner, mais parfois, le sentiment est là qui refait surface dans le coin de mon esprit - mais j'aime diffuser à foison la musique que j'aime.

Avatar du membre
Wonder B
Bibliothèque Nationale
Messages : 18767
Enregistré le : 17/09/04 20:21
Localisation : Chantilly avec les bourrins

Messagepar Wonder B » 26/11/10 02:44

PAREIL QUE dOUMBA... Y'a belle lurette que je ne prête plus mes disques... Déjà j'avais du mal avant mais une ou deux expériences malheureuses m'ont convaincu du bien fondé de ma méfiance...
Sinon je partage par la communication, ce qui a en fait donné naissance à FUNK-U Magazine en 1995 par la volonté de partager avec le plus grand nombre la passion qui nous habitais...
Et puis à travers les forums en incitant à découvrir des disques, des artistes, des photos, des magazines tout quoi...
Et puis avec mes documents vidéos à la maison ou au Glaz Art ou à la Favela Chic en projetant les meilleures...
Sinon le MP3 c'est vraiment pas mon truc... LOL
Wonder B
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
Eskotrack
45 Tours
Messages : 52
Enregistré le : 05/08/10 10:16
Localisation : Paris Suburbs

Messagepar Eskotrack » 26/11/10 07:02

Oue, Avant quand je mixais du rap et du rn'b (90's)et que je faisais mes petites soirées lyceenes et etudiantes. Je faisai tourner volontiers mes disques à d'autres dj et inversement.

Maintenant la question se pose même pas niveau matériel j'ai commencé à toucher un salaire et donc j'ai pu toucher à des galettes plus chères et à m'interesser au funk tout en stoppant les soirees depuis que beyonce et puff daddy ont foutu la merde dans l'industrie du disque. Donc je prête plus, je suis soigné, et il n'y a pas moyen que je scratch dessus.

Comme je disais je balance des compils de mp3 aux potos demandeurs.

Mais là en fait ce qui m'a chagriné c'est que quand je postais sur youtube, je pensais bêtement que personne ne pouvait y avoir accés. Alors bien sur une collection de 2 teraoctects de mp3 ne remplace pas une tripotée de disque. Arf

Mais bon aprés tout ce phénoméne est peut être inévitable et c'est peut être un mal pour un bien. Le funk ne meurt pas et ça ramène du monde pour les soirées un peu spé, tout le monde ne peut pas avoir la thune pour et même si pour beaucoup d'entre nous j'imagine ça reste quand même du domaine du sacrifice sous couvert de passion mais sacrifice quand même.

So un peu d'amertume quand même, mais je vais tacher de vite oublier ça. Aprés tout moi aussi je découvre des choses via mp3

Mellosmoothe
Boutique de Disques
Messages : 3006
Enregistré le : 02/12/05 15:36
Localisation : Bangkok
Contact :

Messagepar Mellosmoothe » 26/11/10 17:15

Il y a un principe a digerer des l instant qu on utilise Internet.

Ce que tu diffuses y est partage.

Ca veut pas dire que ca appartient a tout le monde, mais tu ne maitriseras jamais l utilisation qui sera faite de tes contenus.

Ca peut etre tes photos, ton site, le code de ton site, tes programmes, tes inventions, tes recits, tes sons, tes videos, tes mp3 etc.

La seule chose a se dire : c est pas grave, loin de la et bien au contraire : Le Funk peut remercier chaque jour Internet d exister.

L industrie que tu deconces, celle de Puff ou Beyonce, est deja suffisament ettoufante, merci donc a ce qui diffusent, avec ou sans les droits, parce que ca permet de pouvoir faire sans... et ca permet a ce qui n existe plus commercialement de survivre.

Sinon je mixe un peu aussi, mon funk et mon hip hop new jack rnb, dans un bled ou hip hop ou rnb se resume a ryana... un cauchemard quoi...

Avatar du membre
RN1814
Stand Convention
Messages : 1261
Enregistré le : 03/08/07 21:55
Localisation : Lille
Contact :

Messagepar RN1814 » 26/11/10 20:31

moi j'ai créé une page remplie de sons FUNK et SOUL :

http://www.facebook.com/pages/NOTHIN-BU ... 4006629685

Avatar du membre
Doumba Funk
Boutique de Disques
Messages : 3505
Enregistré le : 05/01/06 00:03
Localisation : Lost in the Pacific Ocean

Messagepar Doumba Funk » 27/11/10 01:59

Eskotrack a écrit : tout en stoppant les soirees depuis que beyonce et puff daddy ont foutu la merde dans l'industrie du disque


Ah bon ! Qu'ont-ils donc fait ces margoulins :?:

Eskotrack a écrit : Mais bon aprés tout ce phénoméne est peut être inévitable et c'est peut être un mal pour un bien. Le funk ne meurt pas et ça ramène du monde pour les soirées un peu spé, tout le monde ne peut pas avoir la thune pour et même si pour beaucoup d'entre nous j'imagine ça reste quand même du domaine du sacrifice sous couvert de passion mais sacrifice quand même.


Pour moi, Internet c'est la démocratisation. Si aujourd'hui tu as des groupes de teenagers qui connaissent toute la disco de tel artiste des années 70, c'est grâce à Internet - bon y'en a toujours qui vont dire "oui, moi en 70 je diggais les LP de jazz et j'avais pas besoin d'Internet ! Ok... je parle de démocratisation.

Tout la génération du Nu Sound (beatbreakers, LA Sound, Sub Soul,...) n'existerait pas sans Internet. Les deux derniers Badu existeraient-ils sans Myspace ou Tweeter ?

Bref, je trouve que cela permet de tirer vers le haut.

Mais aussi vers le bas : facilité, pas de respect des droits d'auteurs, etc..... Mais j'aurai tendance à dire qu'avant c'était pas pire. La facilité ça se trouve sous le sabot d'un cheval, le qualité, la recherche, l'innovation non !

Bref, les artistes qui ne veulent pas se faire piller - enfin qui essayent - verrouillent tout, les autres surfent sur la vague.

Internet a permis quand même à plein d'artistes inconnus de se faire connaître, et moi j'ai découvert une foultitude choses sur Internet. Comment est-ce que je pourrais suivre les parcours de Dam Funk, J*DaVeY ou Georgia Anne Muldrow sans ?

Maintenant, c'est comme tout, faut distinguer le bon grain de l'ivraie.

Bon, sinon, qu'est-ce qu'ils ont fait Puff Daddy et Beyoncé ? :mrgreen:

Avatar du membre
Wonder B
Bibliothèque Nationale
Messages : 18767
Enregistré le : 17/09/04 20:21
Localisation : Chantilly avec les bourrins

Messagepar Wonder B » 27/11/10 03:52

J'en sais rien ce qu'ils ont fait mais je considère Puff comme un business man et un très mauvais artiste alors que Beyoncé, contre laquelle je ne compte même plus les préjugés que j'avais en sa défaveur, m'étonne chaque fois un peu plus. D'abord elle a une signature vocale (quand même la moindre des choses si on veut exister en tant que c hanteuse) mais c'est surtout son showmanship sa capacité à électriser une salle et sa volonté de donner à chaque fois le maximum pour que çà fonctionne qui mle sidère même si je ne suis pas un fan de ses chansons au départ...

Je sais que je vais en étonner plus d'un (de ceux qui me connaissent) en disant çà mais ce n'est pas juste une paire de jambes...
J'ai quelques vidéos qui sont juste bluffantes dont notamment un passage chez Jay Leno où elle fait Work It Out avec les zicos de Prince derrière elle et elle arrache tout!
Wonder B

Sworn to fun

Loyal to none

Boogie Bass
Picture's Disc
Messages : 725
Enregistré le : 09/11/06 17:17
Localisation : Angers

Messagepar Boogie Bass » 27/11/10 11:50

Moi je considère deux choses bien distinctes : le virtuel et le réel.

Au niveau du virtuel, je considère que par définition tout peut se partager et gratuitement surtout ! C'est immatériel donc par définition ce n'est pas un objet, ce n'est pas palpable, on n'en est pas propriétaire donc c'est ouvert au partage et à la découverte. Le MP3 pour moi sert à ça à découvrir mais surtout pas à posséder, ou à collectionner !

D'ailleurs au passage une petite réflexion pour les malheureux, qui achètent du MP3 ! Non seulement ils se font avoir sur le prix d'achat d'origine (environ 10€ pour un album que l'on peut trouver quelques jours ou semaines plus tard au même prix en CD sur le net) mais en plus ils n'en ont pas la propriété car de tête la loi ne permet pas de revendre les MP3 que tu as acheté contrairement à ton CD ou ton vinyl ! C'est donc une double enc........e à sec sans vaseline ! :mrgreen:

Cette petite appartée faite, côté partage physique, je prête encore mes disques à mes amis ou aux gens de confiance, en général eux-même collectionneur et donc respectant ce que tu leurs prête ! Ca va aussi dans les deux sens forcément. Mais j'avoue que j'ai eu très peu de mauvaises surprises, en général ça se passe bien ! C'est comme tout c'est une histoire de confiance et de discernement envers la personne que tu as en face de toi... Après c'est sur je ne prêterais par à n'importe qui ! :wink:
>> "Fonkadelica" : l'émission, chaque mardi de 19h à 20h sur 101.5 fm (Angers) ou www.radio-g.org avec Boogie Bass, RV, Vincent (Mxim), Fabio & Maas !
>> Le Myspace : http://www.myspace.com/fonkadelica
>> Le webzine : www.fonkadelica.com
>> Mon Myspace : www.myspace.com/djboogiebass

Avatar du membre
Eskotrack
45 Tours
Messages : 52
Enregistré le : 05/08/10 10:16
Localisation : Paris Suburbs

Messagepar Eskotrack » 27/11/10 15:58

Mince, c'est ma faute je vous emmene sur ces différents terrains je vais devoir m'y coller.

Oui gloire en quelque sorte à internet, je suis trentenaire ma première rencontre avec le funk "veritable" s'est faite progressivement dés l'âge de 12 ans mais c'etait une plongée en surface via un dj de mon quartier. Ma branche à moi c'etait le rap et la rue pierre lescot des halles et sa rue annexe de la truanderie. Quand je me chargeais à 14 piges de maxi us je me gardais toujours un petit billet pour les mix tapes de dee nasty, siens,poska et autres gangsta soul pour avoir un peu de funk dans le casque.

Moi aussi le pire c'est internet qui m'a lancé via le salon funk france de soulseek qui etait trés boogie funk faut dire que par chez moi le 80 releve de la religion lol, donc du coup pas mal de mp3 et puis un jour j'ai formaté mon disque externe en pensant formater le local lors d'une reinstall windows. Oue oue vous pouvez vous foutre de ma gueule lol.

ça coincidait tout juste avec l'arrivée des premiers salaires et du coup chaque mois je me suis reservé un petit quelque chose pour le funk tout en ayant elargi mon spectre de recherche à toutes les branches de la musique noire donc la descente vers les 70's notamment via mon premier amour à savoir le sample dans le hip hop.

Il est clair que si internet n'existait pas je serais peut être resté trés en surface par rapport ou je me situe maintenant n'ayant pas beaucoup cotoyé directement l'époque les experts que vous êtes par exemple en la matiere.

Pour répondre aux MR B et Big Foot au sujet de beyonce et daddy.
Vous n'allez pouvoir vous contenter que de mon ressenti donc il doit y en avoir d'autres avec des grosses et petites nuances. Il est forcement caricatural. mais bon tentons la synthese :shock:

Nous sommes en 1996 les bacs sont pleins de maxis underground, new york inspire tout paris c'est l'age d'or ou plutot le début de la fin, ou le début d'un nouveau début c'est aussi ça la musique.

Aux etats unis nous avons des labels indépendants qui foisonnent parmi les plus gros rawkus tommy boy def jam etc ... Arrive un petit nouveau connu sous le nom de bad boy record, label de puff qui produit des artistes immenses grace a son flair un peu comme Gordy à son epoque avec Notorious big Mary G Faith Evans et autres 112. On avait un larron similaire même époque Suge Knight côté los angeles avec lui comme tête de file le grand 2 Pac, Snoop et Dre.

Donc nous avons ici la premiere grosse industrie rap de tous les temps qui se met en route avec un nouveau parametre qui est l'argent. D'ailleurs au lieu de citer puff ou beyonce j'aurai pu me contenter de parler du fautif pur et simple qu'est l'argent.

Et l'argent donc ça attire d'autres requins et puff l'a bien compris que sont les radios. C'est d'ailleurs au même momment que Laurent Bounaut de Skyrock comprend le phénoméne en 1996 et décide de changer la programmation de sa radio pour y passer du rap.

A partir de la en 2 ans de temps le visage de mes bacs commence à changer pour y trouver un veritable point culminant avec les debuts de destiny child groupe de beyonce et ses copines C'est en 1998.

2 ans passe la vibe n'est plus la même qu'avant du moins plus en quantité les backpackers( fan de tout ce qui tourne autour de la scéne hip hop) commencent à mourir de faim et que beyonce defonce en fitness ne m'a pas du tout interesse puisque je ne suis pas clip et spectacle.

Plus de 10 ans plus tard les bacs de la rue pierre lescot ne sont plus que l'ombre d'eux même ne laissant place pour beaucoup qu'aux titres en heavy rotation qui ne produiront que des djs de radios éprouvés. D'où mon desinteressement des soirees de l'epoque faute d'avoir persévéré.

Alors d'entrée je ne suis pas nostalgique, toujours des bons albums sortent que ce soit en rap ou en rn'b mais c'est veritablement noyé dans un mainstream plus qu'étouffant.
Ceux que j'ai cité ne sont pas à eux seuls responsables de ce revirement mais sont veritablement pour moi les enfonceurs de portes vers ce systeme appuyé par leurs amis des radios. Et surtout la plongée dans le funk/jazz et internet m'ont permis de ne pas m'assoupir et de toujours trouver bonheur.

Tenez un petit son de Jeru The Damaja de l'epoque qui se prenommait lui même le prophéte et qui parle de puff dans le son one day qui annonçait la fin du hip hop tel qu'on le connaissait alors:

http://www.youtube.com/watch?v=-ZZqcGSH ... re=related

If I recall correctly I last saw hip-hop down at Bad Boy
We'll see if Puff knows whassup
Cuz he's the one gettin' him drunk and fuckin' his mind up
We go to the office, he's nowhere to be found
So we snatch up Jay Black and beat his bitch ass down
"Now where's Hip-Hop?!" "Aaight, aaight..." he confessed:
"Suge came and took him from Puff last night,
He said he'd give him up if a real nigga came to retrieve 'em..."
So we went to L.A. later that evenin'
When we got there, everything was aaight
And we brought Hip-Hop back home that night.
ONE DAY...

Mellosmoothe
Boutique de Disques
Messages : 3006
Enregistré le : 02/12/05 15:36
Localisation : Bangkok
Contact :

Messagepar Mellosmoothe » 27/11/10 16:18

J etais pareil Wonder sur Beyonce.

Maintenant c est moi qui passes ses DVD en fond quand je mixe parce que ses shows c est un travail et un effet redoutable... Quelle nana fait mieux aujourd hui ?

Le soucis c est qu on en bouffe du matin au soir, enfin pas toi pas moi, mais celui qui cherche pas qui a pas le terroir culturel a la maison ou dans on groupe d amis il finit par appeler sa fille Beyonce, il connait que ca.

Bon mais sinon talent certes mais j ai pas reussi a mettre un de ses albums ni meme morceau dans mon Ipod, et tout le monde sait ici qu il est blinde de RnB...

Avatar du membre
bluesygirl
Boutique de Disques
Messages : 4904
Enregistré le : 05/02/06 18:43
Localisation : http://www.funkhome.com/
Contact :

Messagepar bluesygirl » 27/11/10 16:49

Wonder B a écrit :J'ai quelques vidéos qui sont juste bluffantes dont notamment un passage chez Jay Leno où elle fait Work It Out avec les zicos de Prince derrière elle et elle arrache tout!
Ce n'est pas pas le live de Jay Leno mais pfffffffff c'est tout aussi bon. Sheila E. à la batterie comme pou le live cité. Les choristes synchro et tout... :aplose: Et là aussi ça dépote : c'est de toute façon un bon morceau qui donne envie de se bouger. :mrgreen:
Beyonce - "Work It Out" (live)
- http://www.youtube.com/watch?v=3eTXq5LH ... re=related

Avatar du membre
Wonder B
Bibliothèque Nationale
Messages : 18767
Enregistré le : 17/09/04 20:21
Localisation : Chantilly avec les bourrins

Messagepar Wonder B » 28/11/10 03:13

si Bluesy c'est le même show mais bizarrement c'est filmé très différemment. Le mien est bien mieux filmé... ELLE est justre fantastique là dedans!

PS çà se termine avec le logo de BET alors c'est peut-être pas le même show mais c'est quasi la même prestation et elle devait faire la tournée de promo à l'époque...
Wonder B

Sworn to fun

Loyal to none

Avatar du membre
Eskotrack
45 Tours
Messages : 52
Enregistré le : 05/08/10 10:16
Localisation : Paris Suburbs

Messagepar Eskotrack » 29/11/10 12:50

Oui Beyonce a certains sons qui passe mieux que d'autres, de plus force est de constater qu'elle est perfectionniste et qu'il y a beaucoup de boulot derriere.

Néanmoins je le ressens comme ça et rejoins mello sur son avis a savoir que ces stars occupent les medias de masse plus que de raison et ceux depuis la toute premiere fois ou elle et ses copines ont touché le micro.

Pour eviter de reveiller des combats inutiles au sujet de ce que l'on appelle encore RN'B ou pas, désolé mais l'evolution du langage musical ne m'a pas laissé l'opportunité d'employer d'autres termes.

J'aime le rn'b des années 90, la nu soul par la suite et le rn'b des pionniers.

Je prefere recentrer la question qui etait de savoir comment nos amis forumeurs partagent leurs musiques si ils le font, si ils l'ont fait et si il ne le font plus.

Pour moi j'ai ouvert ce sujet sur un coup de tête suite au fait d'apprendre qu'il etait possible d'intercepter les flux mp3 de n'importe quelle site de partage. Maintenant je vous rejoins sur la notion de partage.

Bonne journée amis du Funk

Avatar du membre
RN1814
Stand Convention
Messages : 1261
Enregistré le : 03/08/07 21:55
Localisation : Lille
Contact :

Messagepar RN1814 » 29/11/10 12:58

Excusez moi Mesdames et Messieurs mais le débat n'était il pas "comment partager vous votre passion ?" à la base ?

Là ça dérive ne "Pour ou contre Beyoncé ?" non ? :roll:

Mellosmoothe
Boutique de Disques
Messages : 3006
Enregistré le : 02/12/05 15:36
Localisation : Bangkok
Contact :

Messagepar Mellosmoothe » 29/11/10 14:01

C est le principe du forum de discussion.

Tu ne peux pas limiter ta pensee, tes avis, tes emotions, donc forcement ca amene ce que tu exprimes et la conversation a devier un peu :wink:

Pour recentrer sur le sujet, je bosse sur un ENORME projet de website, en plus de celui d une photographe bien connue sur ce forum :razz: :lol:, j ose esperer que le resultat sera a la hauteur de l amour que je porte a la musique.

Avatar du membre
funkyseb45
K7
Messages : 24
Enregistré le : 17/11/10 18:01
Contact :

Messagepar funkyseb45 » 03/12/10 19:20

Perso je partage ma passion principalement à travers les forums (notamment funkysoulcollector).

Je tiens un blog également, bien que celui-ci ces derniers temps me sert plus d'hébergeur d'image.
THE EARTH HAS MUSIC FOR THOSE WHO LISTEN

Mon Skyblog : http://funkyseb45.skyrock.com/
(99% CD / 1% vynils)

Avatar du membre
Eskotrack
45 Tours
Messages : 52
Enregistré le : 05/08/10 10:16
Localisation : Paris Suburbs

Messagepar Eskotrack » 06/12/10 12:21

Oui, le blog ça a l'air sympa comme solution alternative.

Je vais tacher de trouver un hebergeur sympa avec une charte graphique
plutôt sobre. Quelqu'un en connait t'il un ou 2 clé en main ?

Merci

Avatar du membre
Doumba Funk
Boutique de Disques
Messages : 3505
Enregistré le : 05/01/06 00:03
Localisation : Lost in the Pacific Ocean

Messagepar Doumba Funk » 08/12/10 03:06

Eskotrack a écrit : Aux etats unis nous avons des labels indépendants qui foisonnent parmi les plus gros rawkus tommy boy def jam etc ... Arrive un petit nouveau connu sous le nom de bad boy record, label de puff qui produit des artistes immenses grace a son flair un peu comme Gordy à son epoque avec Notorious big Mary G Faith Evans et autres 112. On avait un larron similaire même époque Suge Knight côté los angeles avec lui comme tête de file le grand 2 Pac, Snoop et Dre.

Donc nous avons ici la premiere grosse industrie rap de tous les temps qui se met en route avec un nouveau parametre qui est l'argent. D'ailleurs au lieu de citer puff ou beyonce j'aurai pu me contenter de parler du fautif pur et simple qu'est l'argent.

Et l'argent donc ça attire d'autres requins et puff l'a bien compris que sont les radios. C'est d'ailleurs au même momment que Laurent Bounaut de Skyrock comprend le phénoméne en 1996 et décide de changer la programmation de sa radio pour y passer du rap.

A partir de la en 2 ans de temps le visage de mes bacs commence à changer pour y trouver un veritable point culminant avec les debuts de destiny child groupe de beyonce et ses copines C'est en 1998.

2 ans passe la vibe n'est plus la même qu'avant du moins plus en quantité les backpackers( fan de tout ce qui tourne autour de la scéne hip hop) commencent à mourir de faim et que beyonce defonce en fitness ne m'a pas du tout interesse puisque je ne suis pas clip et spectacle.

Plus de 10 ans plus tard les bacs de la rue pierre lescot ne sont plus que l'ombre d'eux même ne laissant place pour beaucoup qu'aux titres en heavy rotation qui ne produiront que des djs de radios éprouvés. D'où mon desinteressement des soirees de l'epoque faute d'avoir persévéré.


N'est-ce pas tout simplement la musique qui a changé ? Def Jam n'était-il pas intéressé par l'argent ? Le Top 50 était-il mieux que le Rap sur Skyrock ? Le rap n'était-il pas mort de toute façon à force de chaines, bagouz, dents, bieutch & co ?

Moi franchement, les premiers Destiny Child, ça a été un peu le renouveau du RnB avec enfin un truc qui sortait de la soupe servie au kilo.

Tu cites 96 et les bacs pleins de maxi, on pourrait aussi cité 80-85 et les bacs pleins d'imports club US qui swingait vraiment. Ou bien 70 détruit par le disco, etc.... C'est l'évolution quoi :smile:

Avatar du membre
Eskotrack
45 Tours
Messages : 52
Enregistré le : 05/08/10 10:16
Localisation : Paris Suburbs

Messagepar Eskotrack » 08/12/10 15:04

Oue je plussois :lol: Doumba,

On est d'accord que l'evolution musical a chacun de ces tournants laisse derriere ses nostalgiques et ses déçus. Pour ma part je suis simplement déçu mais pas nostalgique car je trouve encore même en rap des petites
perles recentes de temps a autres ça serai trop injuste de generaliser alors que beaucoup de mek taffent encore plus ou moins dans l'ombre.

C'est certes allez appellons ça un "renouveau" (pour ma part c est trés vite dit hein) destiny mais moi ça m'a soulé.

Mais c'est au rap a vrai dire que reviens ma plus grande deception et désolé si je m'exprime encore sur le sujet sur un forum dédié avant tout a la funk :arrow: mais chacun ici bas arrive avec son petit bagage

Le rap avait déjà fait d'ailleurs des allers retours, aprés tout si l'on en voit les premieres traces avec des meks Comme Gil Scott Heron et autres
Last Poets, l'on est passé a Sugar hill et Kurtis Blow pour ne citer que les plus gros et enfin pour revenir a des textes plus politiques toutes proportions gardées a des meks comme krs one,public ennemy etc..

Moi je l'ai découvert avec ce 3 eme jet, et vous pour beaucoup je suppose avec sugarhill. Hey bien moi ce qui m'a interesse dans le rap
c'est la contre culture. C'est la réapropriation de la parole, un phénoméne
dissident en quelque sorte qui n'avait pas pour but premier de faire bouger nos petites fesses mais plutot quelque chose d'assez froid et ancré avec la réalité. J'aime danser mais putain je me sentai en phase direct avec ce que ces meks pouvaient dire au micro.

Quand les mc's et autres fans du mouvement se plaignaient du manque de diffusion du rap a l'echelle national a l'époque. Je doute qu'il s'attendait
a ça une fois leurs voeux exaucés.

Aujourd'hui c'est tellement consensuel et aseptisé que ça fait flippé. Pour moi le rap tenait sa vraie valeur uniquement dans cette démarche.

Donc la musique evolue mais elle est témoin également d'un certain changement de mentalité dues aux interferences avec d'autres spheres beaucoup moins artistiques. En attendant le retour de la bonne parole.
J'y crois.

Avatar du membre
Doumba Funk
Boutique de Disques
Messages : 3505
Enregistré le : 05/01/06 00:03
Localisation : Lost in the Pacific Ocean

Messagepar Doumba Funk » 08/12/10 22:45

Va faire un tour après de Hocus Pocus, Kamini, Orelsan, Rocking Squat en fr, ou bien des trucs comme Das Racist, Hollyweerd côté US.

On s'éloigne du old-school (peut-être moins pour les français cites) mais en tout pour moi, on est en plein dans la contre-culture ;)

J'allais oublier Dudley Perkins aka Declaime, et sa muse Georgia Anne Muldrow, et leur discographie pléthorique : là on est dans le vrai Hip Hip inventif qui se renouvelle.

Avatar du membre
Eskotrack
45 Tours
Messages : 52
Enregistré le : 05/08/10 10:16
Localisation : Paris Suburbs

Messagepar Eskotrack » 10/12/10 11:43

Autant Hocus Pocus et Squat j'ai toujours aimé, un peu moins le dernier album d'Hocus (trop happy pour moi) autant Orelsan et Kamini en tant que contre culture y a mieux t'avouera.

Oue Declaime toujours sympa ses petits délires, j'ai écouté Das Rascist
c'est bien barré j'aime assez faut que j'ecoute davantage pour me faire un véritable avis.

Tiens une tite interogation je c je c j'emmene ce débat dans tous les sens (rapport au là on est dans le vrai Hip Hip inventif qui se renouvelle. de Doumba), sans vouloir generaliser je vois certains forums plus axé musiques récentes sur lesquelles je suis inscrit; y sont toujours en quête de renouveau, de fraicheur comme ils disent. Comme si celui qui faisait ce qu'il aime mais qui est le clone de centaines d'artistes devait être à éviter parce qu'il a pas ce petit grain de folie que d'autres mettent dans leurs productions. Je me rend compte qu'il y a un rejet d'un certain public qui cherche constamment a être en tête de ce qui se fait de nouveau.

Par exemple les funkateers ici même quand ça sonne ça sonne peu importe si ça sonne comme James Brown ou Cameo. Je vous vois pas dire ah oue cette album il est bien mais il est pas frais y manque quelque chose de nouveau.

Attention la nouveauté est naturel et n'est pas quelque chose qui m'effrai
, pour ceux qui ont percé a chaque prise de risques ils ont entrainé foule d'artistes dans leurs sillons. Mais pour autant doit on critiquer les heritiers qui se contentent de reprendre les bases posés par leurs predecesseurs et s'arréter au simple fait qu'ils ne vont pas en quelque sorte de l'avant.

J'ai l'impression que beaucoup et ce quelques soit la musique sont toujours plus axé sur la nouveauté et les phénoménes de mode que sur la qualité du son lui même.

Sinon Doumba moi dernierement je reste bloqué sur quelques albums sorti cette année, c'est pas funky mais bon j'ecoute pas que du rap loin de la sinon je serai pas ici:

El Da Sensei & The Returners GT2 nu world

http://www.youtube.com/watch?v=IrhLTYBRbDY

celph titled & buckwild nineteen ninety now

http://www.youtube.com/watch?v=l6SLqA2wlQI

Diabolic Liar and a Thief

http://www.youtube.com/watch?v=v2r8kBnGtAU

Mais encore T'es serieux pour Kamini ?

djoldie
K7
Messages : 16
Enregistré le : 11/11/10 12:20

Messagepar djoldie » 19/12/10 12:44

Excellent l'album de Celph Titled Ninety Nineteen Now, des instrus de Buckwild jamais sorties des 90's, sorti sur No Sleep Recording. Si t'es fan de ce type de sons, No Sleep Recordings sortent beaucoup de maxis indies de New York des 90's. Les compiles Cellar Sound de Nick Wiz, Rare & Unreleased de Lord Finesse sont magnifiques, mais très dur à trouver en France, il y avait des exemplaires au compte goutte à Gibert.

Sinon pour partager ma passion, il reste le net, les potes qui font tourner à leurs potes et inversement.

Avatar du membre
Eskotrack
45 Tours
Messages : 52
Enregistré le : 05/08/10 10:16
Localisation : Paris Suburbs

Messagepar Eskotrack » 30/12/10 16:58

Oui j'avai crut comprendre que Buckwild avait pioché dans des instrus pondues en 90's. Trés bon album en effet, d'ailleurs ces derniers mois sortent pas mal de choses a forte reminescence 90's boom bap.

A commencer par le terrible album de Ghostface Killah qui fait trés mal ou encore l'album du producteur marco polo qui est aussi trés bon. Bon c'est pas eux qui recolteront les applaudissements de la foule mais bon.


Retourner vers « Questions diverses, Lancez un Débat, Demandez Conseils... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités